La colère favorise-t-elle le sens de l’équité ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Non classé

Dans cet article, nous étudions l’impact des émotions induites comme la colère ou la joie sur la décision économique dans un contexte de négociation.

  • Nous utilisons le jeu expérimental de l’ultimatum dans lequel un joueur A fait une offre à un joueur B qui peut soit l’accepter (auquel cas les gains des joueurs sont conformes à la proposition de l’offreur) soit la refuser (auquel cas les deux joueurs ne gagnent rien).
  • Pour susciter, avant le début du jeu, des émotions positives ou négatives, les sujets visionnent un extrait de film comique ou révoltant.
  • Les résultats expérimentaux indiquent que des participants soumis à des émotions négatives comme l’indignation ou la colère rejettent significativement davantage des offres inéquitables que des sujets qui ressentent des émotions positives, comme la joie ou l’excitation.

Documents joints