* LA THÉORIE DES ÉMOTIONS DE JOHN DEWEY : UN ATOUT EN VUE DU DÉPASSEMENT DE L’ANALYSE STANDARD (2023)

Résumé

Le pragmatisme de John Dewey, et en particulier l’analyse de l’importance des règles et des habitudes dans les comportements individuels, est généralement connu de nombreux économistes en raison de l’influence que ce dernier a eu sur les auteurs institutionnalistes. Dewey a également contribué, tout au long de sa carrière, à l’élaboration d’une théorie des émotions riche et complexe. Dans cet article, nous montrons comment la philosophie de John Dewey est susceptible de contribuer à l’introduction d’un processus – l’émotion – dans une discipline qui postule d’emblée une très grande rationalité des comportements. L’approche transactionnelle de Dewey identifie les limites d’une économie comportementale des émotions dont les fondements reposent jusqu’à aujourd’hui et en très grande partie sur la psychologie des émotions. En ce sens, la théorie de l’émotion de Dewey constitue un atout en vue du dépassement de l’analyse économique standard. En dépassant l’approche fonctionnaliste de l’émotion et en la situant à l’interface (dans un processus de transaction) entre l’individu et son environnement, Dewey lui confère un rôle majeur dans la démarche intellectuelle qui conduit au choix. Loin d’être un « biais » – une altération de la raison comme le présuppose l’analyse économique standard – l’émotion chez l’auteur pragmatiste participe activement de ce qu’il appelle l’enquête.

Publié dans PRAGMATA, 2023-6 : 208-252.

* Théorie des émotions et analyse économique : une revue (2022)

Résumé

Depuis la revue séminale d’Elster [1998], une abondante littérature a révélé l’intérêt croissant des économistes autour de la question des émotions. L’introduction de l’émotion dans l’analyse économique a été effectuée essentiellement à partir d’une conception psychologique et neurologique de l’émotion. Développer une économie des émotions plus riche et plus complète rend nécessaire de puiser également dans d’autres approches de l’émotion issues notamment de la sociologie, de l’anthropologie, de l’histoire ou de la philosophie. L’objectif de cet article est de contribuer à enrichir les travaux des économistes dans ce domaine en proposant un état de l’art pluridisciplinaire synthétique des connaissances issues de la théorie des émotions. Il s’agit tout d’abord d’identifier les grandes étapes de construction de cette théorie et d’en extraire les propriétés essentielles des émotions. Il s’agit ensuite d’illustrer comment ces connaissances ont été mobilisées dans l’analyse économique en tenant compte de la diversité des approches caractéristique de la discipline.

Publié dans la Revue d’Economie Politique, 132 (2) mars-avril 2022.

 * Le rôle des affects dans l’analyse économique, Publié dans le Revue d’Économie Politique (2009)

 * La colère conduit-elle à l’équité ? Publié dans les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale (2009)