Une définition

 Le paternalisme libéral est une méthode (supposée) douce visant à inspirer la bonne décision.

La méthode est dite (1) « paternaliste » au sens où elle désigne les efforts des gouvernements et des institutions privées pour orienter les individus afin qu’ils prennent de bonnes décisions, de leur point de vue.

Elle est (2) « libérale » au sens où il s’agit de concevoir des mesures qui préservent la liberté individuelle.

Comme le souligne Thaler et Susntein dans leur ouvrage : « les gens doivent être libres de faire ce qu’ils veulent et de changer d’avis s’ils en ressentent la nécessité ».

 Certain.e.s d’entre vous doivent trouver dans ces deux termes une contradiction et ils n’ont pas tort. Le paternalisme libéral est ainsi qualifié d’oxymore [1].

  De fait, l’idée du paternalisme est d’orienter les comportements mais en respectant l’idée si cruciale aux Etats-Unis de la liberté individuelle [2].

  [1] Un oxymore est une figure de style qui consiste à allier deux mots de sens contradictoires (exemple, « Un silence assourdissant » (Albert Camus, La Chute)).

  [2] L’exemple le plus marquant et récent est sans doute les comportements que l’on a observés au cours de la crise sanitaire liée au Covid-19. Les injonctions, portant sur le nécessaire port du masque, ou liées aux campagnes de vaccination, etc., en provenance des experts médicaux et du ministère de la santé ont été souvent mal perçues par une partie de la population qui ont protesté en raison de la défense de la liberté individuelle.  Cela a été très marqué dans certains pays, en France mais aussi et surtout aux États-Unis.

.