L’homme « intéressé », une chimère d’économiste ?

En économie, la figure de l’homo economicus s’est imposée tout au long du 20ème siècle comme l’outil conceptuel central à partir duquel les économistes élaborent leurs modèles et leurs préconisations de politique économique. Autrefois critiquée par l’économiste Carl Menger (1840-1921) et l’école historique allemande à la fin du 19ème siècle, décriée ensuite par l’économiste américain Thorstein Veblen (1857-1929) et par la sociologie française (Gabriel Tarde, Marcel Mauss), la conception d’un homme doté d’une exceptionnelle rationalité, d’un libre-arbitre remarquable ainsi que d’un contrôle de soi très enviable, a été progressivement, à partir des années mille neuf cent cinquante, remise en cause par de nombreux travaux en psychologie.

Documents joints

PDF - 161.2 ko
PDF - 161.2 ko