Emotions, Préférences Morales et Rationalité Economique

La théorie économique standard ne propose pas d’explication plausible à l’émergence de comportements moraux. L’article étudie la façon dont l’économie comportementale tente de remédier à cette limite. Nous nous appuyons sur la littérature en philosophie morale pour montrer le rôle complémentaire que jouent la rationalité (kantienne) et les affects dans la construction des jugements moraux et lors de la prise de décision. Les travaux récents en philosophie expérimentale confirment la dualité du processus de choix. Nous montrons ensuite que la prise en compte formelle des motivations morales en économie s’articule autour du rôle des normes, d’une part, et du rôle des émotions morales, d’autre part. Les modèles basés sur les émotions, les intentions, les attentes ou la prise en compte du contexte de la décision, apparaissent comme les plus réalistes.

Documents joints

PDF - 193.4 ko
PDF - 193.4 ko