Herbert Simon

Herbert Simon (1916-2001) est l’un des très rares auteurs à avoir été honoré simultanément dans les deux disciplines que sont l’économie et la psychologie [1].

Il obtient le Grand Prix de l’Association Américaine de Psychologie en 1969 et le prix Nobel d’économie en 1978.

  • Le caractère révolutionnaire de Simon a été de reconnaître très tôt la complexité des processus de décision et d’attribuer une grande place à l’apprentissage des acteurs et à la dimension cognitive de la décision [2].
  • Herbert Simon a ainsi ouvert la voie à une série de travaux initiés par les psychologues sociaux qui élargissent la conception usuelle de la rationalité en prenant en compte notamment la cognition sociale.

Simon introduit notamment le concept de “rationalité limitée” dans l’analyse économique en 1958.

  • L’individu rationnel ne maîtrise pas tous les éléments de son environnement et ne peut calculer toutes les potentialités.
  • Il ne dispose pas toujours d’une profondeur de raisonnement illimitée ni d’une mémoire exceptionnelle.
  • Il peut, en revanche, se fixer des objectifs limités, rechercher des solutions alternatives et adopter celle qui lui apparaît comme étant la plus satisfaisante.
  • Il faudra attendre bien des années pour que le modèle de la rationalité limitée soit pris en compte par les économistes. Sur le plan formel, il est vrai, le modèle unique de la rationalité parfaite est plus commode que la multitude de modèles qu’implique une rationalité limitée.

Que signifie précisément la notion de rationalité limitée ?

  • Simon observe, via les études expérimentales en laboratoire, que, dès que l’on s’écarte de la simplicité et de la transparence les plus élémentaires, les individus formulent des choix qui ne peuvent s’expliquer par les critères de la maximisation de l’utilité espérée ou par les critères probabilistes de rationalité des choix.
  • Si vous n’êtes pas convaincus, confrontez-vous aux différentes énigmes proposées ici.

[1] L’autre auteur célèbre étant Daniel Kahneman.

[2] Pour en savoir plus, le lecteur pourra consulter AUGIER M., Sublime Simon : The consistent vision of economic psychology’s Nobel Laureate, Journal of Economic Psychology, 22, p. 307-334.