La théorie quantique peut-elle modifier la théorie économique standard ?

Un article de chercheurs de l’Ecole d’Economie de Paris intitulé "Notre monde (représenté) – un objet quantique ?"

Extraits :

  • L’analyse des auteurs invite à repenser l’apprentissage non plus exclusivement en termes d’actualisation Bayesienne [1], mais en termes de choix. En effet, un esprit « quantoide  » ne converge jamais vers une représentation unique du monde. Il n’existe pas un seul « monde vrai » mais plusieurs laissant toujours place à une incertitude.
  • Cela signifie aussi que nous sommes créateurs de notre monde (représenté) c’est-à-dire que nous faisons des choix  : quelles informations acquérir (ou négliger), dans quel ordre ? Choix dont les conséquences vont bien au-delà du degré de précision de notre représentation. Ainsi les auteurs montrent que la cognition quantique ouvre de nouvelles perspectives à l’étude du choix dans l’incertain.

[1] C’est-à-dire la révision des croyances au vue de nouveaux éléments d’information.

Les articles dans la presse