Economie des Emotions

Les émotions jouent un rôle majeur dans la vie de tous les jours, rôle que les sciences sociales, comme la philosophie, la psychologie ou la sociologie, ont identifié depuis longtemps.

Pour les économistes, cependant, l’introduction des émotions présente un caractère réellement novateur. Leur prise en compte bouscule notamment le modèle standard de l’économie fondé depuis plus d’un siècle sur la rationalité du comportement.

  • Les émotions sont-elles circonscrites par une pensée rationnelle  ?
  • Peuvent-elles inciter les individus à adopter des comportements bénéfiques pour la collectivité ?
  • Est-il possible de manipuler les sentiments d’autrui pour atteindre des objectifs de politique économique ?

L’ouvrage d’Emmanuel Petit, Economie des Emotions [1] [2] [3], publié dans la Collection Repères aux Editions La Découverte en février 2015, propose, sous une forme pédagogique et non technique, un aperçu complet et synthétique de la façon dont les économistes intègrent les processus affectifs - émotions, humeurs ou sentiments - dans l’analyse économique.


[1] Pour une brève interview vidéo d’Emmanuel Petit à propos de cet ouvrage, cliquez ici.

[2] Pour une présentation extensive lors d’une Conférence à la librairie Mollat le 10 mars 2015 à Bordeaux, suivez ce lien.

[3] Pour un aperçu, voir le lien suivant de la revue de l’Agefi.