L’homo oeconomicus

Le très célébre homo œconomicus correspond à la façon dont l’économiste représente l’individu en tant que personne pensante et agissante dans l’univers économique.

Comment l’économiste nous voit-il donc ?

Du point de vue du psychologue, la réponse est simple : l’homo oeconomicus est semblable au célèbre personnage de la série Star Trek, le vulcanien “Spock”.

Extrêmement intelligent, sans émotions, calculateur, parfaitement informé, doté d’une puissante mémoire, Spock est l’archétype de l’individu économique qui maximise toujours ses intérêts en tenant compte de ses contraintes.

Paradoxalement, l’humain dans la série Star Trek est représenté par le capitaine “Kirk”, souvent impulsif et largement moins calculateur.

Dans de nombreux épisodes, le destin du vaisseau spatial, “l’Enterprise” se trouve entre les mains de ses deux têtes pensantes, dont la complémentarité permet de se tirer des situations les plus périlleuses.

La série préfigure ce que les travaux du neurologue Antonio Damasio (L’erreur de Descartes, 1994, Odile Jacob) nous montreront : une décision raisonnable est issue de la complémentarité entre les émotions et la raison. La rationalité pure ne suffit pas...

L’hypothèse de rationalité