L’affectivité

L’heuristique “d’affectivité” traite de la façon dont nous utilisons l’information à notre disposition pour effectuer des jugements ou prendre des décisions.

Elle comporte une composante affective ou émotionnelle.

L’heuristique de l’affect implique que les individus émettent des jugements et prennent des décisions sur la base d’images mentales auxquelles ils associent des sentiments positifs ou négatifs  [1].

  • Nous avons ainsi tendance à sous-estimer les risques associés aux activités que nous valorisons (comme la voiture ou l’usage des vaccins) et à sur-estimer a contrario le risque et les bénéfices associés à une activité dont nous avons une image négative (comme les pesticides ou les OGM).
  • Une société sera en particulier mieux évaluée sur le plan financier si, en l’absence d’informations spécifiques, elle œuvre dans un domaine d’activité plus attractif et moderne comme celui des biotechnologies ou de l’éco-environnement.
  • Voici un exemple de cette heuristique dans le cas simple d’un pari.

[1] SLOVIC P., FINUCANE M., PETERS E., MacGREGOR D.G. [2002], Rational actors or rational fools : implications of the affect heuristic for behavioural economics, Journal of Socio-Economics, 31, p. 329-342.