Les origines de la science économique contemporaine

La science économique contemporaine naît, à la fin du 19ème siècle, au moment de la “Révolution Marginaliste” [1].

  • Dans la foulée de Léon Walras, puis de Vilfredo Pareto, l’économie se tourne vers une conception mathématique et déductive dans laquelle la modélisation des comportements ne laisse aucune place à la psychologie.
  • La science moderne repose dès lors sur l’hypothèse de rationalité des comportements (homo oeconomicus) et sur l’égoïsme supposé des individus.
  • L’économie s’ancre autour des sciences naturelles, notamment la physique newtonienne, à laquelle elle emprunte la notion centrale d’un individu atomistique ainsi que le concept fondamental d’équilibre.
  • En s’appuyant sur les sciences dures, l’économie revendique la particularité d’être la « plus scientifique des sciences sociales ».

[1] Trois auteurs majeurs y sont généralement associés : le français Léon Walras, l’autrichien Carl Menger et le britannique, Stanley Jevons.

[2] Sociologie, psychologie, anthropologie, histoire, science politique, philosophie, etc.