L’effet de contexte ou d’habillage

Résumons.

  • Lors des tâches de pure logique (EC54 ou Paris vs Marseille), environ 3 participants sur 4 se trompent tandis que dans la tâche sur le contrat social, environ 3 participants sur 4 trouvent la bonne réponse.

Pour expliquer cet écart, il faut faire appel au contexte.

  • Dans un cadre purement logique, les individus ont du mal à résoudre la tâche, ce qui n’est plus le cas lorsque celle-ci est contextualisée.
  • Ce que Cosmides et Tooby (1997) cherchaient à montrer dans leur expérience, c’était de savoir si l’individu est doté (ou non) d’un mécanisme (interne) de détection de la tricherie.

Visiblement, c’est le cas !

  • Car, en choisissant majoritairement de soulever la quatrième carte (voir Portfolio), les individus s’assurent que ceux qui n’ont pas payé n’obtiennent pas le bénéfice impunément (ce qui est contraire à la règle).

Nous serions ainsi bien plus efficaces pour résoudre des problèmes de raisonnement dans un contexte social approprié et également tout à fait aptes à punir ceux qui contreviennent à la norme sociale en place [1].


[1] Ces résultats sont également à mettre en rapport avec un ensemble de travaux qui montrent que nous ne nous comportons pas de la même façon face à un ordinateur que dans le cadre d’un rapport social humain.

Portfolio

Les 4 cartes du contrat social