Léon Festinger

Le célèbre auteur de la dissonance cognitive est peut être également le psychologue social le plus apprécié des économistes, sans doute le plus cité.

D’après Léon Festinger (1919-1989), la dissonance cognitive explique notre difficulté à prendre une décision en présence d’un conflit entre deux croyances. Indifférent entre aller au cinéma et rester au lit, il faut pourtant bien que je me décide le moment venu ! Le conflit fait naître une tension émotionnelle qui précipite la décision. Une fois la décision prise, nous avons tendance à la rationaliser, par exemple en trouvant toutes les bonnes raisons qui nous ont conduit à rester dans notre lit plutôt qu’au cinéma.

Les travaux de Léon Festinger sur la disonnance ont été popularisés en économie par Georges Akerlof. La notion de dissonance s’adapte bien au corpus théorique de l’économiste car elle repose sur une rationalité forte.

Dans « L’Echec d’une Prophétie » (1956), Léon Festinger et ses collègues étudient de façon magistrale les conséquences de la dissonance au sein d’une secte millénariste dont les membres annoncent la fin du monde... Comment réagissent les membres de la secte lorsque la fin ne survient pas comme prévu ? Un livre passionnant qui se lit comme un roman !